La fréquence: le nombre de fois que vos futurs lecteurs seront exposés à votre message PDF Imprimer Envoyer

La fréquence, c’est le nombre de fois que les futurs lecteurs verront ou entendront votre message. Pour réussir dans l'autoédition, vous devrez élargir votre portée et multiplier votre fréquence. Le spécialiste américain du marketing du livre mentionne dans son livre  Beyond the Bookstore – How to sell more books profitably to non-bookstore markets  qu’il faut qu’un lecteur soit exposé 10 fois à votre message pour qu’il y réponde:

 

  • La première fois que le lecteur sera exposé à votre message, peut-être sa réaction sera-t-elle de dire « Et puis après! ».

 

  • La deuxième fois, il pensera « Qu’est-ce que ce livre peut m’apporter? ».

 

  • La troisième fois, il affirmera « C’est intéressant ».

 

  • La quatrième fois, il demandera « Quel est donc le titre? ».

 

  • La cinquième fois, il pensera « Il me semble avoir entendu parler de ce bouquin quelque part ».

 

  • La sixième fois, il s’exclamera « J’ai déjà entendu parler de cet auteur! ».
 
  • La septième fois, il vous fera remarquer « Mon ami m’a parler de ce livre ».

 

  • La huitième fois, il réagira en disant « Mon ami l’a lu et est enchanté ».

 

  • La neuvième fois, il se proposera « La prochaine fois que je vais à la librairie, je me le procurerai ». 

  • Et enfin, la dixième fois, il se décidera et se rendra chez le marchand et l’achètera.

 

l y a longtemps que les publicitaires ont compris que les messages entrent dans nos esprits par la répétition. Vendre un livre n’est pas différent, vous devez répétez (la fréquence) devant le plus grand nombre possible de lecteurs (la portée). La portée peut se développer par des contacts individuels ou des présentations devant des groupes petits et grands.

 

En autoédition, le poids publicitaire, c’est la fréquence multiplié par la portée. Il n’y a personne qui le fera à votre place. Vous devrez vous y consacrer avec toute l’énergie dont vous êtes capable et y prendre plaisir. Vous devez jouer à dénicher des auditoires et marteler le même message encore, encore et encore. C’est le prix à payer pour conquérir des lecteurs. C’est une guérilla quotidienne et incessante!

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu