Soignez la présentation physique de votre livre PDF Imprimer Envoyer

Nous avons consulté plus d’une vingtaine d’auteurs américains et littéralement plus d’une centaine de sites Internet qui ont publié leurs expériences dans le domaine de l’autoédition.  Ils sont unanimes pour affirmer que la pauvreté de la présentation physique des livres autoédités est leur plus grande faiblesse. Beaucoup de spécialistes du livre disent être capables de reconnaître un livre autoédité dès qu’ils l’ont en main. Bien sûr, ils ne parlent pas de la qualité littéraire du livre mais bien de sa présentation. Comme nous vivons dans un monde où la concurrence est extrêmement forte, il nous faut absolument corriger cette faiblesse si nous voulons avoir des chances de percer.

Nous devons pouvoir identifier les éléments d’un bon design : la couverture de livre, le format, les marges, le choix d’une typographie appropriée au contenu, l’interlignage, le papier, la reliure, les images, les photographies, les illustrations et les couleurs. Tous ces éléments doivent être mis en pages par un professionnel du graphisme qui en connaît les secrets généraux, tels que le contraste, l’alignement, la répétition et la proximité. Il doit aussi connaître les secrets spécifiques : la page, le paragraphe, la justification, l’emphase, l’usage des majuscules, le renfoncement, les titres, la numérotation des pages, la ponctuation, l’espacement entre les lettres et entre les mots et plusieurs autres considérations telles que la présence d’un index, d’une table des matières, d’une bibliographie et  d’un glossaire pour les livres pratiques.

La plupart des auteurs à compte d’auteur et autoédités n’ont pas les compétences nécessaires pour juger de la qualité de la présentation physique de leur livre. De plus, ils confient cet aspect de leur œuvre à des individus ou à des entreprises qui ne les ont pas non plus. Résultat : une présentation qui sent l’amateurisme à des milles à la ronde. La plupart de ces entreprises arrivent à donner une présentation  acceptable  aux livres qui leur sont confiés. Mais il y a tout un monde entre une présentation acceptable et une présentation du niveau des professionnels de l’édition. N’oubliez pas que beaucoup de maisons d’édition professionnelles confient ces travaux à des graphistes spécialisés. J’insiste sur le mot  spécialisé  parce que même un bon graphiste généraliste ne sera pas nécessairement bon dans le graphisme de livres tout simplement parce que ce domaine est aujourd’hui une spécialisation du graphisme. Les connaissances de base en graphisme sont essentielles et celles du domaine du livre en particulier le sont encore plus. Les maisons d’édition à compte d’auteur n’ont généralement pas ce niveau de connaissances et de compétences.

Bien sûr, les graphistes spécialisés ne travaillent pas gratuitement. À  notre avis, un auteur autoédité doit absolument penser qualité (écriture, style, mise en pages). Vaut mieux publier moins et publier mieux. Nous allons maintenant examiner en détails toutes ces notions.




 

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu