Les principes fondamentaux d'un bon design de livre PDF Imprimer Envoyer

Les graphistes utilisent l’acronyme CARP pour désigner les principes fondamentaux pour le bon design d’un livre. Ce sont le contraste, l’alignement, la répétition et la proximité.

Le contraste

Le contraste et le positionnement des éléments sur une page créent une hiérarchie de valeurs. Les éléments les plus grands et les plus gras sont ceux sur lesquels l’œil s’arrête en priorité. Par exemple, le contraste entre le titre, le sous-titre et le texte principal doit être évident. Ainsi, quand les titres sont systématiquement écrits avec une police avec empattements 16 points noir et le texte principal avec une police sans empattemetns 12 points noir, le lecteur s’habitue à cette hiérarchie et sait immédiatement distinguer un titre du texte principal.

L’alignement

L’alignement signifie que tous les éléments d’une page sont alignés entre eux. Ce principe, appliqué avec rigueur, crée des liens invisibles entre les différents éléments. L’œil du lecteur ne s’égare pas dans la page, rendant ainsi la lecture plus aisée. Il est difficile d’associer différents principes d’alignement. Ainsi, un document perdra sa lisibilité si une partie du texte est alignée à gauche alors que d’autres parties sont centrées. Il faut donc éviter de choisir deux principes d’alignement et aligner horizontalement et verticalement.

La répétition

La répétition est un facteur unificateur. Un document sans style semble désorganisé et incohérent, compliquant la tâche du lecteur, alors que la répétition de couleurs, des fonds, des typographies et du positionnement des éléments dans la page provoque l’effet inverse. Les titres, les sous-titres, les notes et les légendes feront chacun l’objet d’un choix maintenu sur l’ensemble de l’ouvrage. Il y aura perte de cohérence quand, par exemple, un point illustré dans un chapitre par un dessin humoristique alors qu’un point complémentaire est accompagné d’une photo à la page suivante. Il faut donc hiérarchiser le choix typographique, uniformiser le style et le positionnement des éléments répétitifs et opter pour un style d’illustration homogène.

La proximité

Le principe de proximité permet d’associer les éléments d’une page qui sont apparentés. Rapprocher ou aligner des documents les place en étroite relation alors que de grands intervalles entre titres et paragraphes, ou légendes ou documents visuels, favorisent l’incohérence et deviennent un facteur de mauvaise communication.

 


 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu