Le papier PDF Imprimer Envoyer

Pour soigner la présentation graphique d'un livre autoédité, vous devez prendre beaucoup de décisions. Examinons-les.  Vous devrez sélectionner :

 

Le papier

 

La plupart des imprimeurs de livres gardent de six à dix types de papiers. Ils peuvent offrir de bons prix parce qu’ils les achètent en grande quantité. Si vous désirez un papier qu’ils n’ont pas en inventaire, ils auront à le commander en petite quantité. Bien sûr, cela vous occasionnera des frais et des délais supplémentaires.

 

Les types de papier

 

Vous avez ordinairement le choix entre quatre types de papier :

    . le papier journal (« newsprint ») :
           peu dispendieux mais il jaunit rapidement
           et la qualité de reproduction des photos
           est médiocre.

 

    . le papier non couché (« uncoated ») :
           donne une bonne apparence et les photos
           sont correctes. Le plus utilisé.

 

    . le papier couché (« coated ») :
           mat ou satiné. L’apparence est supérieure, les
           photos sont extraordinaires mais le prix
           est élevé.

 

    . le papier de fantaisie (« fancy textured papers ») :
           Ils peuvent être difficiles à
           imprimer. Prix très élevé.

 

Grammage du papier

À moins que vous ne produisiez un livre sur l’art, la qualité de papier non couché est ce dont vous avez besoin. La plupart des livres sont imprimés sur du papier de grammage offset 50, 55 ou 60 livres. Le grammage (« weight ») est exprimé en livres par 500 feuilles. Pour vous donner une idée, le papier bond que nous utilisons pour les imprimantes et les photocopieurs sont disponibles avec les poids suivants :

     Papier commercial de bureau            Équivalent pour les imprimeurs

                                       16                                                                   40

 

                                      20                                                                    50

 

                                      24                                                                    60

 

                                     28                                                                    70

 

Autres facteurs à considérer


D’autres facteurs à considérer sont : l’opacité, la blancheur, la teinte, la brillance, la rugosité et l’indice de bouffant. Par exemple, le bouffant est un papier qui donne du volume, c’est-à-dire qu’il semblera augmenter le nombre de pages. Cela peut être très pratique si votre livre ne compte pas un grand nombre de pages et que vous vouliez lui donner une allure de livre avec un plus grand nombre de pages.

Le grain du papier est similaire au grain du bois. Il a une direction. Si le grain du texte n’est pas parallèle au dos, le livre aura tendance à vouloir se refermer de lui-même.

Nous ne saurions trop vous conseiller de consulter votre graphiste et votre imprimeur pour plus de détails.

 

 

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu