La typographie PDF Imprimer Envoyer

Pour soigner la présentation graphique d'un livre autoédité, vous devez prendre beaucoup de décisions. Examinons-les.  Vous devrez choisir :

 

La typographie 

 

C’est l’art de sélectionner et de placer les caractères d’imprimerie. L’aspect des lettres a une portée considérable sur la personnalité et le sens des mots. En fait, les polices que vous choisissez  pour composer un texte exercent probablement une influence beaucoup plus importante sur sa nature que n’importe quel autre élément visuel. Qu’est-ce qu’une police? Une police se compose de tous les caractères d’un même modèle; autrement dit, il s’agit d’un jeu complet de toutes les lettres de l’alphabet, de chiffres et de symboles comme le montre l’illustration ci-après :

_________________________________________
     

Mettre ici un modèle de police de caractères (manuel de « Publisher » p. 47)
_________________________________________


Les polices ont une personnalité. Elles sont comparables à des vêtements pour mots. Une femme portant un blouson de cuir avec des écussons de mort et des bottes véhiculera une image complètement différente que si elle portait un costume chic et des souliers italiens. Il en va de même pour les polices de caractères.

Chaque police appartient à une famille. Comme les membres d’une famille humaine, les polices d’une même famille présentent des similitudes sans toutefois être identiques. Il existe des milliers de polices. Il est peu probable que vous commettiez des erreurs si vous combinez une police avec empattements pour le corps du texte avec une police sans empattements pour les titres.

_________________________________________

ILLUSTRATION AVEC EMPATTEMENTS
(Manuel de Publisher , p. 49)

_________________________________________


_________________________________________

ILLUSTRATION
SANS EMPATTEMENTS
(Manuel de Publisher, p. 49)

_________________________________________



Les polices de caractères populaires en autoédition
    

Les polices les plus utilisées dans l’industrie de l’édition du livre au Canada sont :

 

  • Baskerville
  • Bodoni
  • Century
  • Garamond
  • Times Roman
  • New Century Schoolbook
  • Palatino
  • Bookman

L’auteur américain Pete Masterson dans son livre Book Design and Production- A Guide for Authors and Publishers recommande de ne pas utiliser les polices Times Roman et Times New Roman parce qu’elles ont été originellement dessinées pour les colonnes étroites des journaux. Il croit aussi que l’on devrait ne pas choisir les polices Helvetica et Arial parce qu’elles ont été surutilisées. Limitez votre choix de polices à deux, trois tout au plus.

Quelle grosseur de caractères choisir?

Pour répondre à cette question, il est important de connaître les mesures typographiques et leur utilisation. Un pouce peut être divisé en points et en picas de la façon suivante :

  •     un pouce = 72 points
  •     un pouce = 6 picas (donc 12 points par pica)

 

Nombre de caractères dans la ligne de lecture


Idéalement, la ligne de lecture devrait avoir de 60 à 70 caractères pour favoriser le mouvement de l’œil. Elle se calcule ordinairement en picas.  Pour le corps du texte, la grosseur de caractères devrait se situer entre 9 et 12 points.

 

L'interlignage

L’interlignage (espace entre les lignes) est ordinairement la grosseur du caractère plus deux. Par exemple, 10/12 indique que la grosseur de caractère est de 10 points tandis que l’interlignage est de 12 points.

 


 

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu