Produisez un livre vendable PDF Imprimer Envoyer

Pour produire un livre vendable, il faut tenir compte des goûts du public et de leurs besoins. Les gens aiment les livres bien écrits, bien structurés et bien présentés. Pour devenir de bons vendeurs, ces mêmes livres doivent ensuite être agressivement  et suffisamment promus. Ces principes sont simples mais chacun d’eux impliquent des recherches, des efforts et des connaissances précises.

Commençons par le premier principe, soit connaître les goûts du public. Celui-ci achète fondamentalement deux sortes de livres : ceux qui répondent à leurs besoins de divertissement et de rêve (fiction) et ceux qui répondent à leurs besoins d’information (non-fiction).  Vous devez d’abord savoir qu’écrire pour répondre aux besoins de divertissement du public est plus difficile que de répondre à leurs besoins d’information pour la simple raison que vos concurrents ne sont pas seulement les autres romans ou oeuvres de fiction mais les loisirs de plus en plus nombreux des gens. Vous devez les convaincre de lire votre roman plutôt que de pratiquer leur sport favori, écouter la télévision, aller au restaurant ou naviguer sur Internet.  Comme auteur, si  vous optez de répondre aux besoins d’information du public, votre tâche est rendue plus facile pour deux raisons : vous pouvez plus facilement identifier et rejoindre vos lecteurs et vous avez un public conquis d’avance parce qu’il s’intéresse au sujet que vous développez.

 

Prenons l’exemple du présent livre. Il est plus facile de le mettre en marché parce que c’est relativement facile d’identifier les lecteurs intéressés possible : les auteurs.  Ils font partie d’associations, ils fréquentent des cercles littéraires, ils lisent les mêmes magazines, fréquentent les salons du livre, etc.  Pour connaître les goûts du public, il faut observer le marché très attentivement. Il en  va de même pour leurs besoins. La population vieillit et aura bientôt de nouveaux besoins : conseils en finances personnelles, santé et forme physique,  jardinage, loisirs et autres. Il y a aussi la jeunesse, l’enfance, les adolescents, les femmes, les malades, les étudiants. Tous auront de nouveaux besoins. Certes, l’édition traditionnelle travaille à identifier les goûts et les besoins de la population. Vous pouvez vous distinguer en choisissant des angles qu’ils ont négligés ou des marchés trop petits ou trop peu rentables pour eux. Lisez beaucoup de journaux et de magazines et vous découvrirez à coup sûr de nouvelles idées.



 

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu