Les nombreux chapeaux à porter PDF Imprimer Envoyer

La majorité des auteurs qui se lancent dans l’autoédition le font seuls. Ils doivent accepter de porter plusieurs chapeaux.  Chaque chapeau a ses propres exigences. L’auteur doit alors porter chaque chapeau lui-même ou trouver une personne qui fera le travail à sa place :


    . le chapeau de l’auteur.  Voici le fondement même de votre entreprise.  Vous devez constamment vous améliorer en cette matière pour produire des œuvres lisibles et intéressantes.


    . le chapeau de réviseur.  Le meilleur auteur a besoin qu’on révise ce qu’il a écrit. Il est très difficile de se réviser soi-même. Vous devrez faire appel à un professionnel de la révision ou confiez le travail à une personne qui maîtrise la langue française. Vous pourrez embaucher un professionnel de la révision en consultant le site Internet de l’Association canadienne des réviseurs au www.reviseurs.ca.


    . le chapeau de graphiste. La mise en page d’un livre, sa construction physique, sa typographie, son design (pages intérieures et couvertures de livres), exigent des connaissances que le plupart des auteurs ne possèdent pas. Vous devrez alors engager un graphiste qui exécutera le travail pour vous. Vous devrez choisir une personne compétente en graphisme et dont le conception d’un livre est sa spécialité.

Le site Internet www.quillandquire.com vous permettra de vous abonner à la revue du même nom et profiter de leurs annuaires Canadian Publishers Directory et Book Trade in Canada. Beaucoup de fournisseurs du monde du livre et de l’édition sont annoncés dans ces publications. Vous pourrez probablement trouver des exemplaires de ces outils dans les bibliothèques municipales ou universitaires pour consultation sur place.


    . le chapeau d’imprimeur. Certes vous ne deviendrez pas un imprimeur mais il vous faudra acquérir des connaissances de base dans le domaine. Vous devrez connaître les rudiments des presses, du papier, de la présentation acceptable des fichiers et de la reliure.


    . le chapeau de comptable. Aucune entreprise digne de ce nom ne peut fonctionner efficacement sans tenue de livres. Vous devrez affronter les banquiers, rédiger des rapports aux gouvernements et des états financiers. Si vous ne possédez pas les compétences nécessaires, vous devrez les acquérir ou confier ce travail à un professionnel.


    . le chapeau du spécialiste du marketing. Ce chapeau est d’une importance capitale. Vous devrez le porter fièrement sinon vous courrez à la catastrophe. Vous devrez ici faire preuve de créativité, d’imagination et de persévérance. Lorsque bien maîtrisée et appliquée, cette science permettra des résultats remarquables.


    . le chapeau de juriste. Le métier d’éditeur comme tous les autres est encadré par des lois. Vous devrez les connaître pour éviter des problèmes de droits d’auteurs, de contrats, de poursuites pour diffamation et autres.


    . le chapeau d’expéditeur. Vous devrez envoyer des livres ou autres produits vers vos clients. Vous pourrez utiliser les compagnies de transport, la poste et les entreprises de courrier. Vous aurez également à entreposer. Il faut donc vous familiariser avec les rouages de l’expédition et de l’entreposage.


    . le chapeau d’administrateur.
Le gestion d’une entreprise n’est pas chose facile. Heureusement, il existe de nos jours de nombreuses organisations qui peuvent vous aider : les sites gouvernementaux, les chambres de commerce et les associations de gens d’affaires. Il y a beaucoup de ressources disponibles de nos jours. Fouillez Internet et vous en découvrirez une foule.

Cette liste peut en effrayer plus d’un. Cependant, l’autoédition comporte aussi de nombreux atouts. 

 
Copyright © 2008 Je pense publier
Propulsé par Joomla!
Conception Web : Julie Coutu